ENDROITS RÉCENTS

Fermez
Ajouter un endroit
Modifier vos endroits sauvegardés

Tempête du siècle battue ou pas?

La tempête record du 27 décembre 2012 comparé à la tempête du siècle survenue du 3 au 4 mars 1971 à Montréal.
La tempête record du 27 décembre 2012 comparé à la tempête du siècle survenue du 3 au 4 mars 1971 à Montréal.

Joachim Tremblay, rédacteur - MétéoMédia

28 décembre 2012 — (7h25) Le jeudi 27 décembre 2012 restera dans les annales de la météo puisque le record de neige tombé en 24 heures à Montréal a été battu. L'ancien record avait été établi le 4 mars 1971.

45, 6 centimètres de neige sont tombés à Montréal en un peu moins de 18 heures.
45, 6 centimètres de neige sont tombés à Montréal en un peu moins de 18 heures.

Au total, 45,6 centimètres de neige se sont abattus sur la ville en 24 heures. « C’est la plus grosse chute de neige jamais enregistrée en une journée météorologique à Montréal, tous records confondus », affirme Didier Robert-Lacroix, météorologue pour MétéoMédia.

L’ancien record de chute de neige pour une journée météorologique avait été enregistré le 4 mars 1971 et il était de 43,2 centimètres. 

« Une journée météorologique débute à 1 h 00 et se termine à 1 h 00 », rappelle M. Robert-Lacroix.

La tempête du siècle

La tempête qui a traversé le sud du Québec jeudi restera donc dans les annales météo. Cependant, une question demeure : avons-nous battu le record de la fameuse « tempête du siècle » qui avait touché Montréal en mars 1971 et au cours de laquelle 47 centimètres de neige s’étaient abattus sur la ville? Eh bien la réponse est non.

En effet, une tempête peut se poursuivre sur plusieurs jours et ce fût le cas en mars 1971. Il était alors tombé 47 centimètres du 3 au 4 mars. Lors de la « tempête du siècle », les précipitations avaient débuté le 3 mars et il était tombé 3, 8 cm. Pour le 4 mars, il était tombé 43,2 cm.

Le total de neige reçue à Montréal pour les 3 et 4 mars 1971 est donc de 47 centimètres en 28 heures. Le Jeudi 27 décembre 2012, il est tombé 45,6 centimètres en un peu moins de 18 heures. Donc, si on parle de tempête, celle de 1971 a été plus importante en termes de chute de neige.


La ville de Montréal a été ensevelie jeudi sous des dizaines de centimètres de neige. (Photo: Emmanuel Bévia)
La ville de Montréal a été ensevelie jeudi sous des dizaines de centimètres de neige. (Photo: Emmanuel Bévia)

Des vents puissants

Un autre aspect qui fait que la tempête survenue en mars 1971 se démarque de celle survenue en 2012 est la force des vents.

Le 4 mars 1971, de violentes rafales soufflant à 108 km/h ont été enregistrées. Le 27 décembre 2012, les plus fortes rafales enregistrées étaient de 63 km/h.

« En conclusion, la tempête de 2012 nous aura apporté la plus importante chute de neige au cours d’une journée météorologique, mais la tempête de 1971 aura été plus intense en raison des puissantes rafales et de la durée », affirme Didier Robert-Lacroix.

Connectez-vous ou créez un compte pour soumettre un commentaire.




Commentaires





Où que vous soyez , ayez accès à nos prévisions

Obtenez nos prévisions et alertes directement sur votre ordinateur

  • RSS ET données
Ajoutez la météo à votre site web ou à votre lecteur RSS.